• Via du Parc Thermal (Le Fayet - Saint-Gervais les Bains - 74)

    Vie effectuée seule, ce qui était très risqué étant donné que beaucoup estiment que cette via mérite la cotation Extrêmement Difficile. Mais c'était un défi que je voulais relever, pour des raisons personnelles.

    Pour arriver à cette via, on traverse le Parc thermal du Fayet, joli parc ombragé où se trouvent les thermes de Saint-Gervais. Le parcours de la via est au-dessus d'un torrent et de cascades, ce qui est magnifique. La via est longue, extrêmement fatigante pour les bras car une bonne partie du parcours s'effectue en dévers.

    J'ai trouvé la 1ère partie plutôt facile, en tout cas à mes yeux cette partie est correctement cotée. Elle est très verticale, mais c'est tout.

    Dans la 2ème partie, on rentre dans le vif du sujet... De longs passages en dévers, transversaux ou verticaux, et un pont népalais de 43m qui n'est pas adapté pour les personnes de ma taille (1,58 m) : on a les deux bras très hauts tout le long du pont, ce qui fatigue beaucoup les muscles des épaules... mais on ne s'en rend pas forcément compte.

    J'étais assez fière d'avoir passé toutes les difficultés de la 2è partie sans trop peiner, j'ai donc attaqué la 3è partie. Là encore je suis arrivée à passer les dévers et autres difficultés, mais en me "vachant" plusieurs fois après des efforts intenses, pour reposer les bras. J'ai glissé une fois mais j'ai réussi à me rattraper. J'ai aperçu la fin de la via, avec un sacré dévers qui donnait sur un dernier pont de singe. Cela faisait 2 heures que j'étais sur la via, et malheureusement je ne me suis pas rendu compte de ma fatigue. Mon pied a à nouveau glissé lorsque j'étais en plein dévers, et malgré ma volonté, mes bras ont lâché.

    J'ai donc chuté et ma longe m'a stoppée, mais j'étais pendue dans le vide au dessus du torrent. J'avais peur je l'avoue, je regardais ma longe en priant le ciel pour qu'elle tienne, ma vie ne tenant qu'à elle. Après un court instant de réflexion je me suis dit que je ne m'en sortirais pas seule, j'ai appelé les secours car je ne voyais pas d'autres via-ferratistes sur la via, ou du moins, pas près de moi. Les secouristes sont arrivés assez rapidement par hélico, mais entre-temps j'ai réussi à me tirer vers la gauche à l'aide des marches qui étaient au-dessus de ma tête, et j'ai pu me vacher (avec un effort surhumain) pour me sécuriser. Mais impossible de remonter sur les marches, mes bras n'arrivaient plus à me hisser.

    L'un des secouristes m'a aidée à me remettre sur pied si je peux dire, et à terminer la voie, en me vachant sur chaque longueur et en se chargeant du changement de mousquetons.

    A la réflexion, avec du repos et une fois la peur maîtrisée, je pense que je serais arrivée à m'en sortir mais ça m'aurait pris du temps.

    Je remercie en tout cas les secours pour leur gentillesse, leur efficacité et leur rapidité (et aussi pour m'avoir ramenée en hélico au parking !).

    Conseils à respecter pour faire cette voie :

    - Longe de repos IMPERATIVE

    - ne pas y aller seul

    - avoir déjà fait des vias TD et ED

    - avoir de très bons muscles aux bras et au dos

    - être en écoute pour sentir si la fatigue s'immisce dans le corps, ne pas se sur-estimer

    - SE REPOSER régulièrement le long du parcours, ce que je n'ai pas assez fait

    Je suis quand même très fière d'avoir pu faire seule 95% de la via, pour moi c'est un exploit, mais j'ai un peu honte d'avoir dû faire appel aux secours. Sur une via de cette difficulté, je ne repartira pas seule.

    Les photos sont là 

    http://pdecapviaferrata.eklablog.com/via-de-saint-gervais-les-bains-f82044


  • Commentaires

    1
    Snake plissken
    Lundi 1er Octobre à 05:54

    Salut, 

     

    je l’ai faite le lundi 24 septembre et après avoir lu ton histoire...j’ai eu la même chose au même en droit...si ce n’est que j’ai pendu dans le vide sur ma vache courte. 

    J’ai hésité aussi à faire appel aux secours mais...avec mon mental de connard têtu et suite à une frustration accumulée depuis quelque temps pour des raisons personnelles, je suis parvenu à remonter vers ce foutu dernier pont de singe et à ressortir de ce merdier...

    https://youtu.be/rENtc9yvi_8

    Bravo à toi pour ton histoire en tout cas et y a aucune honte à avoir pour avoir fait appel aux secours !

    t’as été consciente de tes limites au moins et c’est pas donné à tout le monde non plus !

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :